Je recherche l'aide d'un consultant pour la rédaction de mon cv (modèles, rubriques, conseils) et pour obtenir un curiculum professionnel.

Attention : vous utilisez une ancienne version du navigateur Internet Explorer (version 6 ou inférieure).
L'affichage du site ne s'effectuera pas correctement. Nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur (Menu Outils, Windows Update).
Prêt-@-l'emploi, rédaction cv, lettre de motivation, coaching emploi
Votre compte
PublicationsQui sommes-nous ?Contact

Emploi et Handicap : comment aborder le handicap ?

Disponible également sur :
Ouestfrance-emploi.comOuestfrance-emploi.com
Emploi et Handicap : comment aborder le handicap ?

Il peut être délicat pour un candidat de parler de sa situation de handicap. Certains ont vu de nombreuses portes se fermer à l’annonce de leur handicap. Pourtant, les mentalités évoluent et de plus en plus d’employeurs s’ouvrent à ce sujet. Même si l’entretien ne tournera pas qu’autour de cette seule thématique, comment, alors, mettre toutes les chances de votre côté ?

Est-il obligatoire de le mentionner ?

Non, il n’y a aucune obligation d’en faire part à l’employeur. Sachez cependant que si vous choisissez de ne pas en parler, vous ne pourrez pas accéder aux aides spécifiques aux personnes handicapées.

Si je décide de l’évoquer, dois-je le faire sur mon CV ou ma lettre de motivation ?

Il est primordial avant d’envoyer votre candidature, de vous renseigner sur les structures où vous allez postuler. En effet, si vous choisissez d’évoquer votre handicap, la manière de le faire dépendra des entreprises que vous ciblez :

  • Aujourd’hui, la majorité des grandes enseignes ont signé un accord ou une charte handicap, ce qui est généralement très visible sur leur site internet. Vous pouvez ainsi, facilement obtenir les coordonnées du correspondant handicap. Vous pourrez alors adresser votre candidature à cette personne et mentionner votre RQTH (Reconnaissance Qualité Travailleur Handicapé) sur votre CV. Une formule telle que « pas d’aménagement nécessaire » peut éventuellement être rajoutée pour informer le recruteur.
  • Si par contre, vous ne connaissez pas la politique de l’entreprise sur le handicap, il est alors préférable d’en parler lors de l’entretien de recrutement.

Comment en parler ?

  • Si votre handicap nécessite un accueil particulier ou qu’il est visible, il peut être utile de l’évoquer avant votre entretien afin que votre interlocuteur puisse prendre les dispositions éventuelles nécessaires pour vous accueillir.
  • Si votre handicap est non visible (ce qui concerne près de 85% des personnes handicapées), il peut être judicieux d’en parler en l’incluant dans la présentation de votre parcours, surtout si cela vous permet d’expliquer une reconversion. Vous avez su rebondir, faites-en une force !
  • Ne minimisez pas les conséquences de votre handicap sur le travail, vous risqueriez de vous mettre en difficulté par la suite. Parlez en toute objectivité de vos contre-indications et des besoins éventuels d’aménagements (techniques, de tâches, d’horaires…). Essayez d’adopter un ton positif : plutôt que de dire « je ne peux pas porter plus de 20 kg », dites « je peux porter jusqu’à 20kg ». Votre objectif doit être de rassurer l’employeur sur le fait que votre handicap n’est pas incompatible avec le poste ! Si possible, prenez des exemples issus de votre parcours professionnel.

L’objectif de l’employeur est de trouver le bon profil par rapport au poste qu’il propose. Prenez un maximum de renseignements sur la fonction, la structure, affûtez vos arguments et entrainez-vous ! Plus vous serez à l’aise dans votre présentation (d’une manière générale et pas uniquement sur la thématique du handicap), plus vous mettrez le recruteur en confiance sur votre capacité à intégrer son entreprise.

Nathalie Abgrall - Prêt-@-l'Emploi

 

 

© Prêt-@-l'Emploi - Conception : Wanerys - Mentions légales - CGV - Partenaires - Jooble | Trouver un emploi